Récentes réflexions

La pharmacoéconomie : inclure la valeur dans l’équation

13 octobre 2016

Les niveaux de couverture d’une liste de médicaments gérée sont souvent désignés comme des paliers, où le palier 1 indique le plus haut niveau de couverture. Bien qu’il revienne au preneur d’un régime de déterminer les niveaux de couverture, un formulaire à trois paliers pourrait fournir, par exemple, des niveaux de couverture de 100 %, de 80 % et de 50 %. Dans certaines listes de médicaments, on peut utiliser les termes privilégiée et non privilégiée pour qualifier la position d’un médicament dans la liste.


Construire sur une base solide

Guidé par des déterminations pharmacoéconomiques de la valeur, l’établissement d’une liste de médicaments gérée procure aux preneurs de régime une plus grande certitude que le budget associé à leur régime d’assurance médicaments est géré judicieusement. Dans certains cas, cela signifie qu’un médicament plus cher sera admissible au plus haut niveau de couverture, compte tenu de sa valeur en ce qui a trait aux résultats de santé. Une liste de médicaments gérée ouvre également la voie pour que les adhérents deviennent plus informés quant au fonctionnement de leur régime d’assurance médicaments, ce qui encourage une plus grande responsabilisation personnelle.

Les listes de médicaments gérées fournissent également une meilleure base pour d’autres mesures de limitation des coûts. La coassurance, par exemple, peut être intégrée directement dans les listes de médicaments gérées, suivant un modèle logique de fluctuations fondé sur la valeur du médicament.

En cette nouvelle ère de la médecine moderne, les listes de médicaments gérées aident à créer de l’ordre par rapport au chaos relatif des listes de médicaments ouvertes, en grande partie grâce à la science fondée sur la valeur qu’est la pharmacoéconomie. À partir de cette base, les preneurs de régime et leurs fournisseurs d’avantages sociaux peuvent planifier l’avenir avec plus de confiance, sachant qu’ils sont mieux en mesure de protéger la pérennité de leur régime d’assurance médicaments tout en soutenant la santé et la productivité de leurs employés.

 


References

1 Introspection : Évaluer le soutien en milieu de travail en matière de gestion de la santé. Sondage Sanofi Canada sur les soins de santé. 2016:9.
2 Sondage de Benefits Canada mené auprès des preneurs de régime, octobre 2015. Résultats présentés lors de la conférence Face to Face in Drug Plan Management, le 2 décembre 2015.
3 TELUS Santé – Rapport 2015 : Les tendances et références canadiennes en matière de consommation de médicaments. Perspectives – Été 2016:4. https://www.telussante.co/page/rapport-tendances-medicaments.
4 TELUS Santé – Rapport 2015 : Les tendances et références canadiennes en matière de consommation de médicaments. Perspectives – Été 2016:9-10. https://www.telussante.co/page/rapport-tendances-medicaments.
5 TELUS Santé – Rapport 2015 : Les tendances et références canadiennes en matière de consommation de médicaments. Perspectives – Été 2016:9-10. https://www.telussante.co/page/rapport-tendances-medicaments.
6 TELUS Santé – Rapport 2015 : Les tendances et références canadiennes en matière de consommation de médicaments. Perspectives – Été 2016:15-16. https://www.telussante.co/page/rapport-tendances-medicaments.
7 Sondage de Benefits Canada mené auprès des preneurs de régime, octobre 2015. Résultats présentés lors de la conférence Face to Face in Drug Plan Management, le 2 décembre 2015.

 

1 2 3 4