Récentes réflexions

Les 5 éléments favorisant l’adoption des technologies en santé

25 avril 2018

Shannon Malovec, gestionnaire principale, Gestion participative du patient

La technologie peut nous aider à réaliser des choses étonnantes. Mais en définitive, le choix d’adopter ou non la technologie revient aux gens. Comme les technologies en soins de santé démontrent de réels effets sur la motivation des patients à se prendre en main, sur l’amélioration de la santé et sur la réduction des coûts, le jeu en vaut la chandelle. Notre expérience acquise dans le cadre de projets de technologie en santé menés à petite et à grande échelle dans un contexte régional et provincial nous a permis de faire la synthèse des cinq éléments essentiels des solutions technologiques qui plaisent aux patients et aux cliniciens et qui sont à la hauteur de leur promesse à long terme.

1. Favoriser des relations plus étroites entre patients et fournisseurs

Les patients étaient auparavant l’objet de soins cliniques. La situation a changé. Comme notre corps nous appartient, nous savons que c’est nous qui avons le plus à perdre. N’empêche, c’est nous qui pouvons influer le plus sur notre propre santé. Lorsque des patients affirment que la technologie contribue à bâtir un climat de confiance avec leur médecin, les infirmières et les pharmaciens, et qu’elle leur donne le sentiment de faire partie intégrante de leur propre équipe de soins, c’est un signe que de meilleurs résultats en santé se profilent à l’horizon.

Comme la participation est un des éléments des solutions de santé ayant le plus d’incidence, ne ratez pas l’occasion de rapprocher patients et fournisseurs, que ce soit par la collaboration, la communication ou la cosurveillance.

2. Garantir la facilité d’utilisation et le caractère pratique pour tous

Une technologie compliquée, lente ou difficile à utiliser ne gagnera pas la faveur des gens, point final. Les maîtres de l’utilisabilité que sont les Apple et Google de ce monde ont placé la barre très haut pour les technologies courantes. Pourquoi les patients et les cliniciens devraient-ils tolérer des outils instables?

Les patients et les cliniciens doivent avoir le sentiment que la technologie leur facilite la vie. Leur offre-t-elle une façon plus pratique et efficace de faire des choses ordinaires, comme renouveler une ordonnance, communiquer un problème de santé ou prendre un rendez-vous? Dans l’affirmative, ils seront partants.

Chaque étape doit être rapide et intuitive, de l’inscription à la solution jusqu’aux échanges quotidiens, grâce à un accès mobile disponible partout, en tout temps. Les patients et les fournisseurs de soins doivent être au cœur du processus. Et pour ce faire, il faut recueillir les observations sur les tâches et l’utilisabilité, consulter, faire des essais, consulter de nouveau et faire d’autres essais jusqu’à ce que le déroulement des opérations soit parfait.

3. Fournir de l’information complète, précise et à jour

Si l’information est erronée, désuète ou incomplète, les patients ne verront aucun avantage à utiliser la solution.

Pour qu’on puisse obtenir un portrait complet de la situation d’un patient, les données doivent provenir de plusieurs sources, telles que les systèmes cliniques, les systèmes provinciaux et l’information tenue par les patients. Pour être précises, toutes ces données doivent être intégrées adéquatement. Et pour être à jour, le regroupement et l’intégration doivent être continus. Lorsqu’on peut offrir un accès à de l’information complète, précise et à jour (médicaments, état de santé actuel, dossiers de vaccination ou résultats de laboratoire), tant le patient que le fournisseur de soins voient le portrait global. Tout le monde est mieux informé et les consultations sont optimisées.

4. Offrir un service extraordinaire et précieux

Les utilisateurs doivent avoir une raison de continuer à utiliser l’outil. Rappels de rendez-vous? Avis de vaccination contre la grippe? Formation en ligne pour mieux vivre avec une maladie chronique? Possibilité de transmettre ses indicateurs de santé à son équipe de soins? Un tableau de bord toujours à jour pour permettre aux fournisseurs de soins de mieux connaître l’état de leurs patients?

1 2