Récentes réflexions

Les télésoins à domicile favorisent la santé à long terme

25 avril 2018

Les résultats sont concluants : les programmes de télésoins à domicile favorisent la santé des patients.

De plus, de nouvelles études montrent que les programmes de télésoins à domicile ont d’importantes répercussions sur la santé bien au-delà de la durée de ces programmes.

Les télésoins à domicile ont des répercussions à long terme

Dans le cadre de programmes menés à l’échelle du pays, les patients souffrant de maladies chroniques peuvent rester à la maison, ce qui leur procure une tranquillité d’esprit. Ce programme dure habituellement trois mois durant lesquels l’équipe de télésoins du patient effectue un suivi quotidien de ses signes vitaux et de ses autoévaluations, et communique avec lui au besoin.

Il est logique que les patients surveillés soient en meilleure santé que ceux qui ne le sont pas. Si les renseignements biométriques du patient s’éloignent des valeurs normales, les médecins peuvent communiquer de façon proactive avec lui pour éviter que les symptômes empirent.

Or, de nouvelles études prouvent qu’après la période de surveillance de trois mois, lorsque les patients sont de nouveau laissés à eux-mêmes, les effets positifs persistent.

 

En santé à la maison

Imaginez que vous souffrez d’une maladie chronique. Vous vous en tirez bien au quotidien, mais lorsque les choses se gâtent, comme elles en ont l’habitude, vous vous retrouvez à l’hôpital.

Ce n’est pas l’idéal, mais au moins, les infirmières et les médecins prennent soin de vous. Puis, on vous renvoie à la maison, vous vous retrouvez seul, et le cycle recommence.

Et si les choses étaient différentes? Qu’arriverait-il si vous pouviez profiter de la surveillance d’un médecin dans le confort de votre foyer?

C’est désormais possible grâce aux télésoins à domicile.

Une étude montre une réduction de l’utilisation des soins de santé

La régie de la santé Island Health de la Colombie-Britannique a étudié cinq cohortes de patients souffrant d’insuffisance cardiaque ou d’une maladie pulmonaire obstructive chronique (MPOC) sur une période de trois, six et douze mois.

Dans les six mois suivant la fin du programme de télésoins à domicile, l’évaluation des patients d’Island Health a produit les résultats suivants1 :

Patients souffrant d’insuffisance cardiaque:

Baisse de 82 % du nombre de visites à l’urgence
Baisse de 90 % du nombre d’admissions à l’hôpital
Réduction de 98 % de la durée des séjours à l’hôpital

Patients souffrant de MPOC :

Baisse de 37 % du nombre de visites à l’urgence
Baisse de 67 % du nombre d’admissions à l’hôpital
Réduction de 54 % de la durée des séjours à l’hôpital

En conclusion : les patients des deux cohortes étaient en meilleure santé et ont moins eu recours aux soins de santé.

« Les résultats relatifs aux patients souffrant de MPOC sont moins significatifs, explique Michelle Wright, auteure du rapport d’évaluation d’Island Health, mais ils prouvent que les télésoins à domicile peuvent être très efficaces pour ces patients, contrairement à ce que certains médecins croyaient. »

L’éducation et l’autonomisation sont essentielles

Alors pourquoi le nombre de visites à l’hôpital a-t-il chuté, et pourquoi les patients demeuraient-ils en santé même lorsqu’ils n’étaient plus surveillés? Pourquoi les effets positifs persistaient-ils?

« L’éducation et l’autonomisation, lance April Crema, médecin participant au programme de télésoins à domicile d’Island Health. Les patients qui en savent plus sur leur maladie sont plus confiants. Ils peuvent surveiller les indices et savoir quoi faire pour éviter d’empirer la situation. »

Les changements dans la toux, l’essoufflement et la fatigue peuvent laisser présager une poussée ou un arrêt cardiaque.

« Je dis toujours aux patients qu’ils sont les experts de leur corps, explique Crema. Les télésoins à domicile leur permettent d’intervenir quand ils le peuvent et quand ils le doivent. »

Les télésoins à domicile favorisent l’adoption d’un mode de vie sain

Les programmes de télésoins à domicile encouragent aussi les patients à adopter des habitudes visant à atténuer leurs symptômes, comme une marche quotidienne ou une alimentation saine. Ces habitudes de vie persistent après la fin du programme, ce qui permet aux patients d’être en meilleure santé et de faire moins de visites coûteuses à l’hôpital.

 

Faire face aux problèmes importants

L’insuffisance cardiaque et la MPOC sont d’importantes causes de problèmes aigus, de réanimations d’urgence et de décès.

Leurs symptômes peuvent aussi être grandement atténués au moyen d’une gestion rigoureuse.

Compte tenu de ces deux facteurs, les patients souffrant de ces maladies sont des candidats idéaux pour les innovations des soins de santé comme les télésoins à domicile.

À venir : la surveillance de maladies multiples

La plupart des patients ont plus qu’une maladie. Par exemple, plus de 99 % des patients ayant une maladie chronique souffrent aussi d’anxiété.

De nombreux traitements (un programme d’exercices, par exemple) soulagent les symptômes de plusieurs maladies.

Voilà pourquoi TELUS Santé lance une nouvelle plateforme de télésoins à domicile qui facilitera la mise en place de nouveaux protocoles et la surveillance des patients souffrant de plusieurs maladies.

« L’être humain est naturellement complexe, explique Lisa Saffarek, responsable du projet de télésoins à domicile d’Island Health. Le protocole de multimorbidité nous permettra de traiter le patient, et pas seulement la maladie. »

 


1Évaluation du projet d’expansion des télésoins à domicile, 1er mars 2018, Island Health.