Récentes réflexions

Télésoins à domicile : services collaboratifs en santé

18 juillet 2014

May Tuason, Jeffrey Ho

Un modèle de télésoins à domicile approprié permet aux cliniciens de prendre en charge un nombre accru de patients et de familles. La clé du succès? Un fort engagement pour transformer les soins et les intégrer dans tous les milieux.

Au Canada, les patients reçoivent des soins de calibre mondial. Maintenir un tel niveau de qualité dans un contexte de hausse des coûts et de compressions budgétaires en santé n’est pas chose simple. Les télésoins à domicile, un secteur de la télésanté, représentent une approche viable pour améliorer l’accès aux soins à moindres coûts. Plusieurs provinces canadiennes adoptent des plans d’action orientés sur les télésoins à domicile afin de permettre aux patients de gérer leur état de santé dans le confort de leur foyer, en profitant d’un meilleur accès aux services dans l’ensemble du continuum de soins. Une étude de COACH sur la télésanté au Canada menée en 2013 révèle toutefois que la croissance affichée par les télésoins à domicile est bien inférieure à la croissance globale des services de télésanté. Actuellement, les télésoins à domicile sont implantés en Ontario, au Québec, au Nouveau-Brunswick, en Colombie-Britannique et au Yukon. Les maladies les plus couramment prises en charge sont l’insuffisance cardiaque congestive (ICC), les maladies pulmonaires obstructives chroniques (MPOC) et, dans une moindre mesure, le diabète et la santé mentale.

Comment la technologie des télésoins à domicile peut-elle nous aider à résoudre les problèmes de nos systèmes de santé? D’abord, fournir de l’équipement et des logiciels aux patients et aux professionnels de la santé n’est pas suffisant pour profiter au maximum des investissements technologiques. Toute nouvelle initiative doit pouvoir compter sur une vision et sur des mesures incitatives adéquates. L’implantation des télésoins à domicile n’y fait pas exception.

La planification intégrée des soins comme catalyseur

Les télésoins à domicile permettent de réaliser des économies, un avantage souvent mis de l’avant qui découle de la réduction du nombre d’hospitalisations et des durées de séjour. Cela dit, pour profiter de cet avantage, il est essentiel de compter sur un modèle de soins intégré bien planifié et mis en œuvre avec minutie. Au cœur de ce modèle : le patient et sa famille. Ces derniers obtiennent le soutien d’équipes de soins de première ligne et de soins de proximité. La planification intégrée des soins, de la mise sur pied du modèle de soin jusqu’au transfert du patient vers son domicile, est donc un rouage incontournable du succès des télésoins à domicile. Lorsque les soins à domicile sont gérés efficacement par les efforts concertés des patients, de leur famille et des équipes de soins de première ligne et de soins de proximité, il est possible de tenir les patients loin des hôpitaux. En cas d’hospitalisation, il est possible de réduire les durées des séjours. Pour ce faire, il faut compter sur des patients motivés et informés et sur un lien de confiance entre les intervenants. La planification concerne alors autant les professionnels des soins de première ligne que ceux des soins de proximité, des soins spécialisés et des soins de courtes durées, et ce, durant l’hospitalisation et jusqu’au retour à la maison. Le personnel des hôpitaux doit être bien informé et se sentir en confiance. S’il sait que les prestataires de soins de proximité sont en mesure de faire un suivi étroit et d’intervenir rapidement et efficacement au moindre signe de détérioration de l’état de santé du patient, il sera enclin à donner plus rapidement le congé aux patients. Ainsi, pour tirer le maximum de la planification intégrée des soins dans un contexte de télésoins à domicile, il est indispensable de gérer les soins efficacement et d’adopter des efforts concertés.

Modèles de télésoins à domicile

Au Canada, il existe plusieurs modèles de télésoins à domicile. Ces modèles vont des programmes de prestations de services gérés à partir de bureaux privés, de cliniques spécialisées ou de bureaux de proximité, aux services contractés auprès de grandes institutions centralisées qui délèguent les considérations sur l’infrastructure et les besoins de formation à de plus petits organismes. Il existe également des modèles hybrides de gestion et de mise en œuvre centralisées de la technologie de télésoins, avec prise en charge régionale ou communautaire pour répondre aux besoins particuliers des populations à desservir.

1 2 3 4