Récentes réflexions

Trois médecins se sont mis à la programmation

17 janvier 2018

Après des années à fouiller dans les dossiers médicaux papier, trois médecins de collectivités différentes du pays sont arrivés à la même conclusion : il devait y avoir une meilleure façon de stocker et de consulter l’information médicale des patients. Tout en continuant d’offrir des soins aux patients, chacun d’eux s’est tourné vers la programmation pour concrétiser l’idée des dossiers médicaux électroniques (DME).

Après des années de travail, les Drs Jim Kavanagh, Brendan Byrne et Michel Hébert (maintenant membres de l’équipe TELUS Santé) ont bâti les trois plateformes de DME actuellement utilisées par des milliers de médecins en Colombie-Britannique, en Alberta, en Ontario et au Québec.

1981 : Jim Kavanagh crée la Suite SC

article_3doctors-kavanagh

Titulaire d’un diplôme de médecine et d’un autre en mathématique et en informatique, Jim Kavanagh savait que l’automatisation de ses tâches lui permettrait de fournir de meilleurs soins à ses patients. Dans le sous-sol de sa maison, il y a plus de 36 ans, le médecin de Cambridge, en Ontario, a commencé à programmer ses calendriers de rendez-vous à l’ordinateur (une pratique inhabituelle à l’époque) avec sa femme Barb.

Après avoir réalisé qu’il pourrait se simplifier davantage la tâche, Jim a conçu une solution de DME pour optimiser son cabinet.

« Je suis devenu médecin parce que je voulais aider les autres. Je savais ce dont j’avais besoin pour fournir des soins de qualité, mentionne-t-il. Le DME que j’ai conçu permettait une gestion plus facile et précise des dossiers. Qu’il s’agisse de consulter l’historique complet d’un patient ou de comprendre les effets secondaires d’un médicament, tout pouvait être fait directement à partir de l’outil. À mon avis, l’essentiel est d’offrir les meilleurs soins possible. La technologie rehausse l’expérience. »

Ce que Jim a créé s’appelle aujourd’hui la Suite SC. Sa solution a évolué au fil des ans, notamment grâce aux modifications apportées par son fils et sa fille. En 2013, TELUS a acheté la Suite SC. Aujourd’hui, s’appuyant sur plus de 41 années d’expérience en médecine familiale et 36 années à titre d’architecte de DME, Jim continue de pratiquer la médecine et d’aider TELUS Santé à concevoir des programmes de DME.

1991 : Brendan Byrne donne vie à Wolf

article_3doctors-byrneAu début des années 1990, Brendan Byrne n’avait pas d’ordinateur, mais il observait les changements importants qui s’opéraient autour de lui. La puissance de l’information grandissait et il ne comprenait pas pourquoi les données des patients continuaient de dormir dans les dossiers médicaux.

« Après mes études à Yale et, plus tard, ma médecine à McGill, j’ai voyagé en Colombie-Britannique et j’ai été surpris par la grande quantité de données essentielles qui demeurait inexploitée dans les dossiers médicaux, déclare Branden. En tant que médecin, je me devais d’offrir les meilleurs soins qui soient et je ne pouvais m’empêcher de penser à toute cette information. Je ne savais vraiment pas dans quoi je m’embarquais, mais je me suis familiarisé peu à peu avec la programmation. »

Brendan a persévéré et conçu ce que nous appelons aujourd’hui la plateforme de DME Wolf. Les dossiers papier sont devenus chose du passé. Et ce n’est pas tout : Brendan et d’autres médecins ont redéfini les normes en matière de soins proactifs en tirant parti des données stockées dans l’outil de DME.

TELUS a acquis Wolf en 2012 et Brendan s’est joint à l’équipe de direction de TELUS Santé en demeurant tout de même médecin à temps partiel à Surrey, en Colombie-Britannique. Aujourd’hui, il profite du meilleur des deux mondes à titre de chef de l’innovation et de médecin de famille. En tant que fondateur du Wellness Garage (en anglais seulement), un cabinet de médecine de précision axée sur les habitudes de vie, Brendan passe du temps avec près de 100 patients pour les aider à améliorer leur bien-être physique, mental et social.

2000 : Michel Hébert conçoit KinLogix

article_3doctors-hebertL’histoire du DME de Michel Hébert a commencé il y a 18 ans. La numérisation était la façon évidente d’éliminer la paperasse fastidieuse. C’est tard un soir dans sa maison de Québec que Michel a donné naissance au DME KinLogix, après avoir exploré quelques idées avec sa femme Kathleen.

« J’ai décidé de devenir médecin parce que prendre soin des autres fait partie de mon ADN. Lorsque j’ai créé mon tout premier dossier médical numérique, j’étais véritablement emballé. Je crois que j’ai appelé toutes les personnes que je connaissais. J’étais au comble du bonheur! L’objectif de réduire mes tâches manuelles s’est concrétisé, et j’ai aidé d’autres médecins à en faire autant. Je suis très fier de cette période de ma vie. »

Sa solution maison a gagné en popularité. Des médecins aux quatre coins de la province ont constaté qu’elle leur offrait une grande flexibilité au quotidien. De plus, KinLogix est devenu le premier DME mobile au Québec, permettant ainsi aux médecins d’accéder aux dossiers de leurs patients depuis n’importe quel endroit. C’est grâce à cette innovation que la technologie de Michel a conquis une part importante du marché. En 2012, les DME KinLogix ont été intégrés à la gamme de solutions de TELUS Santé. Aujourd’hui, Michel offre des conseils stratégiques à l’équipe TELUS en tant que directeur médical. Il continue aussi d’offrir des soins à ses patients.

Un futur meilleur pour les médecins et les patients

En collaborant entre eux et avec leurs collègues, Jim, Brendan et Michel contribuent à propulser TELUS Santé vers la prochaine génération de solutions de soins de santé. Le point de vue des patients demeure un élément central de leurs efforts et ils affirment tous trois être fiers de leur héritage durable.

article_3doctors-img4_fr

« C’est un privilège de pouvoir travailler avec Jim, Brendan et Michel au sein de TELUS. Leur sens de l’innovation a jeté de solides fondements sur lesquels nous faisons évoluer notre stratégie de DME. En rehaussant l’expérience des médecins, nous contribuons à améliorer la santé des Canadiens », déclare Paul Lepage, président, TELUS Santé et Solutions de paiement.